Diese Seite weiterempfehlen imprimer cette page

Projets de Masse / Save / Aitchedji


Ecole Primaire Publique de Massé, Arrondissement de Thio, Commune de Glazoué, République du Bénin


Massé est un village perdu dans le arrondissement de Thio, qui appartient à la commune de Glazoué. La ville de Glazoué, ville centrale de la commune de Glazoué, est située au nord de Dassa-Zoume, à environ 209 km au nord de Cotonou et compte environ 100 000 habitants. La région est caractérisée par de grandes roches. A Dassa-Zoume, la route continue tout droit jusqu'à Parakou, une autre route part vers l'ouest et continue via Savalou vers le nord, elle passe Djougou pour conduire vers Natitengou. Nous prenons la route vers Parakou et a environ 6 kilomètres au-delà de la ville de Glazoué, une route de terre rouge tourne à gauche en direction de l'ouest. La route traverse des terres agricoles et des zones de brousse, passe plusieurs villages jusqu'à ce que apres 12 kilomètres Massé soient atteints. Le village de Massé compte environ 700 habitants.

Le 31 décembre 2009, la création de l'école primaire publique a été approuvée par l'État du Bénin sous le numéro 003 / MEMP / MEF / DC / SGM / DPP / SP. Au total, 298 élèves (dont 152 filles) sont inscrits à l’école primaire de Massé. Les parents ont construit un bâtiment de terre rouge recouvert de tôle ondulée pour deux classes. Un deuxième bâtiment a été commencé, mais n'a pu être achevé ajusqu’ aujourd'hui manque de fonds.

Il n'y a pas de toilettes.

Pour cette raison, le chef du village s'est entretenu avec notre association partenaire "Ecole de Solidarité" et a demandé la construction d'un bâtiment scolaire en materiaux solides et des toilettes pour les enfants de son village. Nous avons promis de visiter l'école.

A 5 heures du matin, nous nous sommes dirigés vers Glazoué pour y arriver à 9h30. Nous y avons été reçus par un représentant du village qui nous a conduits à Massé. Notre visite a coïncidé avec les activités de la prérentré. Au Bénin, une journée de nettoyage est observée une semaine avant le début des cours. Les élèves viennent à l’école ce jour-là pour nettoyer l’environnement scolaire, ils enlèvent des plantes qui ont pris possession de la cour d’école pendant les vacances. Les parents étaient également arrivés à l’école et ont aidé leurs enfants. Comme le climat est entrain d’entrer dans la petite saison des pluies, les parents ont amené des pieds de mangue et d’orange à l’école, les ont plantés et leur ont fourni une protection contre les morsures des chèvres. Le contentement de notre arrivé était très grande.

Nous avons expliqué la raison de notre visite, présenté notre association et discuté brièvement de notre façon de travailler. Les parents et les autres villageois qui sont venus en courant étaient très heureux et ont promis de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour assurer une coopération fructueuse.
 

Masse_1

 
 

Masse_2

 
 

Masse_3

 
 

Masse_4

 

Ecole primaire publique Aïtchédji, Quartier d'Aïtchédji, Arrondissement d’Abomey-Calavi Centre, Commune d'Abomey-Calavi, République du Bénin


Aïtchédji est un quartier de la commune de Abomey-Calavi, située dans le’arrondissement de Abomey-Calavi Centre. La commune d'Abomey-Calavi est située dans le département de l'Atlantique, au sud du Bénin. Le’arrondissement d'Abomey-Calavi Centre compte environ 150 000 habitants. Aïchédji compte aujourd'hui environ 2.480 habitants, dont environ 1.100 enfants et adolescents. La population se nourrit de l’artisanat et du commerce. Certaines personnes se rendent à Cotonou pour y gagner leur vie.

L'école primaire publique d'Aïtchédji a été fondée en 2009 et enregistrée sous le numéro 2009 N ° 003MEMP / MEF / DC / SGM / DP du 31.12.2009. En 2009, le village proche de la ville de Calavi était encore très petit. Les habitants de la grande ville de Cotonou voulaient échapper à la poussière et au bruit de la ville et se sont installés avec leurs familles à Aïtchédji. A cette époque, l'endroit s'appelait encore Seme Aïtchédji Makinsa. C'était le nom de la première école fondée ici. En 2009, lorsque l’école a ouvert ses portes, seuls 15 enfants se sont inscrits. 9 ans plus tard, le nombre d'élèves est passé à 411. Les salles de classe existantes en matériau solide sont devenues trop petites. Le ministère de l'enseignement primaire a donc décidé d'ouvrir un groupe B. Au cours de cette année scolaire, 39 enfants fréquentent la première année du groupe B. Il convient de noter la forte proportion de filles dans toutes les classes de l’école. Sur les 411 enfants du groupe A, 209 sont des filles et sur les 39 enfants du groupe B de la première année du primaire 22. Les enfants du groupe B sont hébergés dans un abri en branches des palmiers. Le maire de la commune d'Abomey-Calavi nous a demandé de construire un bâtiment avec trois salles de classe, un bureau et un magasin pour cette école en pleine croissance.

Les habitants du quartier d'Aïtchédji sont très conscients du problème des déchets et s’impliquent fortement dans la propreté du village. Chaque semaine, un autre groupe de résidents veille à ce que les rues et les espaces publics restent propres et attrayants. L’APE de l’école nous a demandé de les aider avec une sensibilisation sur le tri des déchets. Afin de soutenir cette initiative forte, nous proposons de mener une telle sensibilisation en collaboration avec l’APE de l'école et le conseil du quartier.